6° chakra ou le Troisième œil

Le chakra ou le Troisième œil :  la couleur de ce chakra est l’indigo. Il est situé sur l’arcade sourcilière et posé légèrement au-dessus et entre les sourcils. Il est en rapport avec la vision du réel, l’intuition, la capacité de discrimination et de choisir ses options. C’est le pardon.

C’est à partir du 6e chakra qu’est transmise l’intuition aux chakras inférieurs. Voilà pourquoi Ajna est appelé le troisième œil, l’œil de l’intuition. Il est le lien entre notre conscience supérieure et l’ego et entre les facultés cérébrales supérieures et les fonctions cérébrales instinctives.

Lié au mental, ce chakra est représenté avec deux pétales qui sont reliés aux lobes droit et gauche de l’hypophyse et sont également rattachés aux hémisphères gauche et droit du cerveau.

L’hémisphère droit est le siège de l’intuition, le gauche est le siège de l’intelligence. Ici prend place le mariage céleste du soleil et de la lune, aboutissant à l’ouverture du troisième œil et du sixième sens évolué. Les trois nadis principaux, Ida, Pingala et Sushumna, s’unissent ici avant de monter jusqu’au chakra couronne.

À retenir

Chakra du 3e œil équilibré :

Détachement des possessions matérielles, la peur de la mort disparaît, don de télépathie, de clairaudience, de clairvoyance, accès aux vies antérieures.
chakras
Chakra du 3e œil surdéveloppé :

Fier, religieusement dogmatique, manipulateur et égotique. Tendance à l’intellectualisation excessive de la moindre chose ; a contrario, tendances au mysticisme et à l’irrationnel trop marqué avec, dans les deux cas, un rejet inconscient du corps, des choses matérielles et du plaisir.

Complexe de supériorité intellectuelle, mépris des autres, arrogance. Rejet du quotidien, des biens matériels, incapacité à avoir des relations sociales normales, tendances dominatrices dans le domaine de la spiritualité, certitude de détenir la Vérité, incapacité à douter.
chakras
Chakra du 3e œil faible ou bloqué :

Hypersensible aux sentiments d’autrui, peu assuré et incapable de distinguer l’ego du Moi supérieur. Incapacité à l’intellectualisation, désintérêt des cultures, du savoir, des sciences, manque de curiosité. Rejet de la spiritualité, esprit rationnel à l’excès, extrême attachement aux choses matérielles et aux plaisirs physiques.

Carence en intuition et en perceptions extrasensorielles. Complexe d’infériorité, comportement de « mouton » en société, adhésion aux idées toutes faites, aux préjugés, manque de personnalité, d’esprit critique, de caractère et de libre arbitre.