Chamanisme et Abus de pouvoir sexuel

Voici la copie de l’article de venant du site de Sarah ) O ( – Visions Chamaniques , intitulé « Chamanisme et Abus de pouvoir sexuel »

Je me permets de le diffuser car il exprime en malheureuse réalité qu’il est nécessaire de comprendre et permet de se donner une limite en tant que patient(e) ou volontaire, en regard de la pratique de « soins » de certains chamans ou guérisseurs (voire mêmes thérapeutes).

J’ai moi-même eu écho de certains « chamans » qui n’hésitent pas à devenir des gourous et des hommes à femmes afin de nourrir leur Ego et leurs soi-disant pouvoirs, et de profiter de cette posture pour (tenter de) coincer certaines personnes (fragiles ou juste dans la séduction) … Moi je trouve cela gerbant.

À chaque fois, avant de vous rendez pour une pratique avec une personne de pouvoir … dites-vous, et formulez se situent votre limite et sa limite.

N’oubliez-pas que l’on vous doit le respect et la transparence lors des cérémonies et des soins et qu’à tout moment vous avez le droit de dire NON (voir le devoir).

Voici le texte:

« Nous vous livrons ici notre coup de gueule, notre colère, notre « hurlance », suite au recueillement direct de plusieurs témoignages de femmes ayant subit des « soins chamaniques » particuliers de la part d’hommes médecines.
Nous ne partagerons ni lieux ni noms mais souhaitons que ce texte soit véhiculé afin que les femmes en chemin soient averties de ces pratiques pas si isolées que ça, faites par ces chamans d’ailleurs….

Mise à nues, dévêtues, l’homme médecine, le chaman, vous explique qu’il a besoin de retirer de votre corps entités, maladies, blessures…au besoin de ses doigts, de sa bouche ou de son sexe dans le votre.

Il représente l’autorité spirituelle et guérisseuse, le chaman que vous avez choisi pour vous soigner, celui que vous connaissez peut être depuis longtemps et en qui vous avez toute confiance.

Dans cette posture de soin « particulier » les femmes nous ont confiées avoir douté: est ce juste ? est ce leur manière de soigner ? La culpabilité prend vite le dessus lorsque le corps est stimulé.

Dire non ici, en pleine jungle, en soin, en cérémonie, en festival, comment s’en sortir lorsque prises en otage, le corps raidi, l’esprit embrumé et choqué, prises de doutes et culpabilité, face a cet homme de confiance, guérisseur et connaisseur ?
Nous avons mal pour les femmes et pour les hommes, mal de ce milieux où tous les abus de pouvoir sur les femmes se perpétuent encore.
Cette soi disant « médecine » n’est pas normale ni acceptable, ici dans notre pays ou même ailleurs.

Les chamanes qui la pratiquent la cache et ne le font que sur certaine femmes (les plus jeunes et les plus belles).
Ces hommes médecines vous expliqueront qu’il s’agit de leur technique, de leur savoir…il s’agit purement et simplement d’abus de pouvoir sexuel sur la femme.
Les raisons sont aussi obscures que multiples et renvoient à des mémoires qu’il est temps de faire cesser en les mettant au grand jour.

Nous souhaitant mettre en garde toutes les femmes partant à la rencontre de chamanes d’ailleurs pour des soins: nul besoin d’être nue pour être guérie, nul besoin de doigts, bouche ou de tout autre contact sur votre intimité – vous trouveriez cela choquant de la part d’un homme médecine ou thérapeute de nos terres…ne vous laissez pas abuser..bien sur cela parait évident mais prise dans l’expérience, il en est tout autre quant à la réaction que nous pourrions avoir, et nous comprenons ces femmes..
Soyez vigilantes – sous couvert d’autres cultures et pratiques, ces hommes abusent, violent, créant doute , culpabilité et surtout, vous faisant accepter le pire au nom de votre guérison.

Merci à ces femmes d’avoir parlé, sauvant la vie à de nombreuses autres coeurs

N.B. : il s’agit là de porteurs de traditions (et non évoluant dans le neochamanisme ou le newage ) et qui s’avèrent être de bons enseignants .
Suite à ce post sur facebook j’ai recueilli de nombreux autres témoignages concernant des abus perpétrés par des hommes médecines d’ici et d’ailleurs ..
Pas d’amalgame pour autant mais le maitre mot reste « vigilance ».

Awen
Sarah et Linja »

 

Merci