Habitation légère

Le Réseau Brabançon pour le Droit au Logement (RBDL) présente « Le Poids du Léger ».
Interieur_SteveDeschenes
En Région Wallonne, plus de 10 000 personnes vivent de façon permanente dans des habitations qui ne sont pas reconnues. En raison de critères de salubrité et d’aménagement du territoire, l’Administration considère l’habitat léger comme une infraction. Que ce soit dans les campings, parcs et domaines, en zone agricole ou forestière ou dans le fond de son jardin, l’habitat léger reste illégal et irrecevable.

Une production du Centre culturel du Brabant wallon dans le cadre de « L’habitat léger en fête » – 26 septembre 2015.