La petite fille et les deux pommes

11215156_1623836374569045_1527126980972082723_nUne petite fille tenait deux pommes dans ses deux mains. Sa mère entra et lui demanda d’une voix douce et d’un beau sourire : « Ma chérie, pourrais-tu donner une de tes deux pommes à maman ? ».

La jeune fille leva les yeux vers sa mère pendant quelques secondes, puis elle mordit soudainement dans une pomme puis rapidement dans l’autre. La maman sentit son sourire se refroidir sur son propre visage. Elle essaya tant bien que mal de ne pas montrer sa déception quand sa petite fille lui remit une de ses pommes mordues. La petite regarda sa mère avec un sourire angélique et lui dit: « Celle-là est la plus douce ».

Peu importe qui vous êtes, que vous soyez expérimenté, compétent ou savant, retardez toujours votre jugement, donnez aux autres le privilège de s’expliquer. Même si l’action semble erronée, le motif peut être bon.