Funérailles du ciel

Attentions aux personnes sensibles

Cet article parle du rite Tibétain des Funérailles du Ciel

Continuer la lecture de « Funérailles du ciel »

Cérémonie du Kambô

Attention, ça décape.

Sapo, également connu sous le nom de Kambô, contient des substances neurotoxiques qui renforcent le système immunitaire en provoquant la destruction de microorganismes pathogènes et en produisant des anticorps précieux. Les indigènes des tribus «Jaguar» et «des Chats» croient qu’il supprime les blocages spirituels et est fourni par la jungle pour la santé de ceux qui le défendent. La cérémonie est encore activement pratiquée dans de nombreuses cultures indigènes amazoniennes, y compris la tribu Matses au Pérou. Cette vidéo montre le processus effectué dans le village éloigné de Remoyacu par le chaman Sapo. Continuer la lecture de « Cérémonie du Kambô »

Pourquoi j’arrête l’Ayahuasca Chamanique après 11 ans et 1000 cérémoniques

Voici un article (en Anglais) qui explique très bien l’influence de l’Ayahuasca et ses effets.

Je vous y met l’introduction et les grand titres:

« Je suis en vie grace à  l’Ayahuasca. Je suis connecté, mon Âmes est grande, et elle se répand avec l’amour de soi, principalement par le fait d’avoir participé à environ 1000 cérémonies de la plantes sacrées. Mais si mon intuition s’avère correcte, je ne boirai désormais jamais plus d’Ayahuasca ou d’autre médicament à base de plante. Pourquoi?  Continuer la lecture de « Pourquoi j’arrête l’Ayahuasca Chamanique après 11 ans et 1000 cérémoniques »

Chant de prière (hutte de sudation)

Chant de prière Olowan Wocekiye

1. Wakantanka tokaheya cewakiyelo
Wakantanka tokaheya cewakiyelo
Mitakuye ob wanikta ca tokaheya cewakiyelo.

2. Tunkasila tokaheya cewakiyelo
Tunkasila tokaheya cewakiyelo
Mitakuye ob wanikta ca tokaheya cewakiyelo.


1. Great Spirit firstly I pray.
Great Spirit firstly I pray.
With my relatives I shall live, so That’s why I pray to Him first.
2. I pray to God (Grandfather) first I pray to God (Grandfather) first
With my relatives I shall live, so That’s why I pray to Him first.

Note: Wankan Tanka is Great Spirit Father (17). Great Spirit Father teaches us to become Great Spirits (I am), when we are holy walking and talking. His eyes, vision of the world inside of this sacred rock, leads us to the just path, holy and true, divine that swoons, like a cradle that rocks the world. Tunkasila is Grandfather (15), a star that guides the waves, shining forth. Look at me, he says. A teaching of humility, the sacred bow.

Un rituel de purification à base de sauge

Voici un rituel de purification de votre aura ou même de votre maison que vous pouvez effectuer facilement et régulièrement pour dissiper les énergies négatives et purifier l’espace dans lequel vous vivez.
Mieux que de l’encens, cette technique issue des traditions ancestrales amérindiennes, est 100% naturelle, car on y brule que de la sauge blanche séchée.
Elle a pour vertu de nettoyer spirituellement un lieu ou une personne, ou même un objet.
L’effet est très clarifiant et purifiant.

Les applications sont nombreuses.

  • purification de votre maison, de votre espace de vie, qui a pu être exposé à des énergies lourdes, ou des expériences douloureuses ou même en présence de maladies
  • lorsque vous vous sentez triste, négatif, bloqué, spirituellement bas, lorsque vos idées ne sont pas claires ou que vous vous sentez stressé et émotionnellement fragile
  • lorsque vous emménagez dans un nouvel endroit, afin de nettoyer les énergies laissées par les anciens occupants
  • si vous sentez de mauvaises ondes ou énergies dans un lieu ou dans des lieux réputés hantés ou habités par des entités décédées

la-sauge-1

Comment faire pour effectuer un rituel de purification à base de sauge, à la maison
Plus commun dans notre quotidien, vous pouvez le faire pour votre maison, pour « nettoyer ». Je le fais parfois entre deux séances avec mes patients. Quand l’atmosphère à réellement été difficile dans la pièce.

  1. Achetez un bâton de sauge à brûler (le mien était en sauge blanche et lavande, et je l’ai eu dans un magasin d’aliments naturels) et cherchez un récipient pour le poser dessus (traditionnellement, on utilise une coquille d’ormeau). Prévoyez également une tasse d’eau pour l’éteindre après le rituel.
  2. Ouvrez toutes les portes et fenêtres de votre maison, et allumez vos ventilateurs si vous en avez.
  3. Allumez le bâton, et quand il prend feu, soufflez dessus et laissez les braises commencer à fumer (comme si vous vouliez allumer de l’encens).
  4. Définissez votre intention dans chaque pièce. Dites une prière de purification. « Je purifie cette pièce de toutes les impuretés, de la négativité, ou de tout ce qui ne convient pas ou ne soutient pas les gens qui vivent ici. »
  5. Marchez dans la pièce, en agitant le bâton de sauge pour que sa fumée aille dans les coins, le long des murs, autour des fenêtres, et le long du plafond. Quand vous le faites, imaginez que la fumée absorbe la négativité, les problèmes de ceux qui étaient là avant vous, la toxicité, et tout ce que vous voulez voir partir. Regardez la fumée se dissiper et flotter au-dessus des fenêtres, et imaginez que la mauvaise énergie sorte de votre espace, laissant de la place pour une nouvelle énergie positive.
  6. Après avoir béni chaque pièce, « lavez-vous » avec la sauge. Couvrez vos mains de fumée et « lavez » votre visage avec elle, puis agitez-la sur tout votre corps comme si vous preniez une vraie douche. Visualisez toute la négativité résiduelle sortir de votre corps, de votre maison, et partir dans l’oubli.
  7. Éteignez le bâton dans la tasse.

La cérémonie de la fumée (Chamanique)

Voici une explication plus Chamanique de la chose:

Selon les traditions autochtones : « afin qu’une personne puisse être guérie ou puisse en guérir une autre, cette dernière devait être « nettoyée » de tous mauvais sentiments, pensées négatives, mauvais esprits ou énergies négatives ». Ce prérequis à un rituel de guérison vaut pour toutes les cérémonies ; être le plus pur possible, autant spirituellement que physiquement : « La tradition dit que toutes les cérémonies de la tribu ou cérémonies privées, doivent être amorcées avec le cœur pur afin de pouvoir prier, chanter et marcher d’une manière sacrée et de recevoir l’aide des esprits pour entrer dans le royaume sacré. Les anciens, à travers le monde, utilisaient les herbes afin d’accomplir cette tâche ». Pour les autochtones, cela empêche aussi le guérisseur de se faire emporter par les « choses » négatives. Donc, cette cérémonie peut être aussi utilisée comme préparatif à un autre rituel de plus grande ampleur.

Avant de procéder à la cérémonie, il y a un temps de préparation. Le guérisseur/chaman rassemble la sauge séchée (blanche ou de jardin) et celle-ci est installée dans la pièce où le rituel va se passer pour purifier cet endroit puisqu’il est important de faire une demande aux esprits présents pour utiliser un emplacement en particulier en promettant de garder celui-ci en bon état. Si la demande est refusée, les esprits le ferons sentir.

Ensuite, commence la fumigation. Le guérisseur entame les prières visant à la purification et continuera ainsi tout au long du processus. Par contre, cette fois-ci, en manipulant la fumée, il frotte celle-ci sur les parties physique nécessitant la guérison. Pour ce qui est du côté spirituel, les prières s’occupe d’une partie mais, pour un meilleur résultat, il est conseillé d’avoir un guérisseur qui sait lire les auras pour enfumé les parties tachetées du corps spirituel. Parfois, à la place de la main, le guérisseur utilise une plume et, à la place de frotter sur le corps, fait des ronds autour de la personne.

Rencontrer de nouveaux horizons – cérémonie Jurema

Me voilà parti pour un weekend de cérémonie Jurema (une cousine de l’Ayahuasca)

estrella_ceremony

Deux heures de route, direction l’Allemagne. Je suis fatigué et j’ai mal à la tête à cause des 3 heures de « méditation /eyes contact » du matin.  J’en ai fait trop déjà . Ventre vide. Une pomme, une nectarine et une carotte depuis près de 48 heures …. Continuer la lecture de « Rencontrer de nouveaux horizons – cérémonie Jurema »

Photos de Chamans de Sibérie

Voici 18 photos incroyables de Chamans de Sibérie.

L’évènement ‘Call of 13 Shamans‘ [2014] est un festival de quatre jours où des Chamans de différent coins du globe se rassemblent près d’un village de Khorum-Dag. Ce festival coïncides avec le cycle cosmique  et son but est de maintenir l’harmonie entre humanité et l’univers.Une belle vision de la transe.

inside-initiation-drinking_720-720x370 Continuer la lecture de « Photos de Chamans de Sibérie »

Cercle de tambour

Un cercle de tambour est un espace que créent les participants pour honorer leur relation avec les esprits. Cet espace permet à chacun de progresser dans sa pratique chamanique et de l’approfondir. Pratiquer en groupe fait naître une énergie qui enrichit le travail chamanique. Les participants se nourrissent ainsi mutuellement de la sagesse des esprits et œuvrent ensemble au service de l’harmonie. Continuer la lecture de « Cercle de tambour »

L’oeil du Chaman – Vidéo

L’oeil du Chaman – Les racines de la terre Continuer la lecture de « L’oeil du Chaman – Vidéo »

DMT trip – Vidéo

Création et partage d’une vidéo d’une heure de ‘trip’ DMT, surtout basée sur une prise d’Ayahuasca et d’autres substance hallucinogènes. L’auteur à tenu à rendre d’une façon visuelle son ressenti. Un bel échange qui, si vous ne consommez aucune substance, vous emmènera quand même dans ce monde des rêves, des hallucinations, de la transe et des rencontres étranges. Continuer la lecture de « DMT trip – Vidéo »

Conférence – Ayahuasca

 

Voici un résumé de la conférence donné par Éric van den Hovreceived_10152693432603869e, ce Jeudi 12 Février.

L’ayahuasca ou yagé est un breuvage à base de lianes consommé traditionnellement par les chamanes des tribus indiennes d’Amazonie, utilisé pour sa capacité curative associée aux croyances et pratiques locales.

Par extension, ayahuasca est le nom donné aux lianes du genre Banisteriopsis dont l’écorce sert principalement à la composition de cette boisson.
Le but de la conférence était d’expliquer la pratique et le rituel lié au Yagé ( Ayahuasca) et de permettre aux personnes de s’initier sans tomber dans les pièges commerciaux, l’arnaque, ou entre les mains de personnes non initiés correctement à l’encadrement de cette pratique. Continuer la lecture de « Conférence – Ayahuasca »