Pourquoi Utiliser un Tambour Aujourd’hui ? A quoi sert-il ?

Lorsque le Tambour commence à battre, que ce soit en groupe ou en solo, il a une tendance à démarrer sur une cadence, un rythme proche de celui de notre cœur, pour ensuite se stabiliser à une cadence légèrement plus rapide, celle qui est propre à la personne et à l’instant. Il commence alors à diffuser ses vertus à travers le corps (stimulation des chakras inférieurs) et l’esprit (mental)…

Ce rythme et ce son sourd d’une peau de bête tendue, si particulier, vont réveiller en nous notre mémoire cellulaire et ancestrale, vont apaiser notre mental, réguler/équilibrer les hémisphères cérébraux, créer une transe et commencer à créer les ouvertures des portes de l’Esprit (du subconscient), provoquer des états modifiés de notre conscience, relâcher le stress, etc… Continuer la lecture de « Pourquoi Utiliser un Tambour Aujourd’hui ? A quoi sert-il ? »

Le tambour chamanique, arc d’alliance entre les mondes

« Le roulement des tambours, semblable au tonnerre du ciel, marque la voix de la Divinité ; il est, par sa nature et par son origine sacrée, un « souvenir de Dieu », une invocation du Pouvoir à la fois créateur et destructeur, donc aussi libérateur, dans laquelle l’art humain canalise la manifestation divine, et à laquelle l’homme participe également par la danse ; il y participe ainsi « de tout son être », afin de recouvrer la fluidité céleste à travers les « vibrations analogiques » entre la matière et l’Esprit. Le tambour est l’autel, le roulement marque la descente du Dieu, la danse la montée de l’homme. » – Frithjof Schuon

DSCF1378

Continuer la lecture de « Le tambour chamanique, arc d’alliance entre les mondes »

Et Chaman Pourra !!!

Ce jeu de mots me plait beaucoup. Pour ceux-celles qui ne connaissent pas, le Pourra est le nom d’un étang situé entre Saint-Mitre et Port-de-Bouc. C’est aussi l’endroit où je suis allé faire une séance de tambour vendredi 5 février avec ma fille Laetitia.

Mais avant de partir de chez moi, j’avais tiré deux cartes de mon « Oracle des chamans ». Je ne me rappelle plus de ma question, mais quelque chose comme l’énergie rencontrée lors de cette séance de tambour sans attente précise.

Voici ces cartes auxquelles je ne fais pas plus attention que ça avant de partir précipitamment. La première est la carte de coupe, la deuxième la carte du tirage :

01 02

 

Comme j’expliquais dans un précédent texte, j’étais shooté à la fin de cette séance de tambour. Bien entendu, l’endroit choisi au pied de ce chêne à onze troncs n’est pas choisi expressément. D’ailleurs, nous connaissons la forêt domaniale du Castillon au-dessus de l’étang du Pourra, mais pas du tout cet endroit précis. C’est seulement une fois installé que je compte le nombre de troncs, et qui m’a impressionné (onze = La Force et le lien avec les Puissances Supérieures). Laetitia me dit qu’ils sont tout heureux là-haut, en référence aux esprits auxquels elle est particulièrement sensible.

C’est sur le sentier du retour que nous rencontrons la source aménagée, sans doute pour les animaux sauvages. Arrivé chez moi, je reprends les cartes tirées le matin pour les observer plus attentivement. Je suis complètement subjugué de voir comme un esprit, un guide, un chaman, appelons-le comme on voudra, qui pratique une technique de recouvrement, probablement pour un patient, avec un arbre justement. Et mon étonnement est encore plus fort quand je vois la source où vient s’abreuver l’antilope. Cette dernière serait une illusion sur le chemin de ce matin, mais sûrement pas la source !

Alors je fais ces retouches pour transcrire ce que j’ai vécu. Je suis tout ébahi, tellement c’est dingue !!!

Patoche (7 janvier 2016)

Ah ! Ça Pourra, ça Pourra, ça Pourra…

Je suis allé avec Laetitia ce matin, dans la forêt domaniale du Castillon à Port-de-Bouc.

D’en haut, on domine l’étang du Pourra. La vue est magnifique en ce splendide matin de printemps, alors qu’on est en plein hiver.

Par chance, j’ai amené mon appareil photo et mon tambour.

 

1

2

Avant de partir, je tire une carte de l’oracle des chamans. La coupe indique l’Ancêtre de l’illusion, avec l’image paisible de la gazelle qui se désaltère à la source de la vérité. Puis je tire la carte de l’Esprit de la guérison, où les esprits guides trouvent les remèdes pour ceux qui sont affaiblis au point de pouvoir être traités par les moyens naturels.

La séance de tambour est puissante sur le plan énergétique. A la fin, je me sens comme shooté. Serait-ce une illusion, ou une guérison, ou…? Pourtant, je ne prends jamais de psychotrope pour ma pratique de tambour, conformément aux recommandations de Laurent Huguelit. D’ailleurs ça ne m’a jamais attiré.

En terminant, je pose mon tambour au milieu des onze branches du chêne qui nous accueille pour cette séance : ce nombre onze symbolise la Force dans le jeu de Tarot, et l’union avec les forces supérieures en Numérologie.

3

Un peu plus loin sur le chemin du retour, une source est aménagée, sans doute pour les animaux. Mais il n’y a pas de gazelle par ici !!!

4

De retour à la maison, je m’allonge un petit moment pour reprendre mes esprits… de guérison. Seriez-vous de profil tout là-haut dans les formes de ces rochers ?

5
6

Elle tombe bien cette chute.

Patoche

(vendredi 5 février 2016)

Trøllabundin – Ensorcelée

maxresdefault

Ensorcelée

Ensorcelée je suis, je suis,
Le sorcier m’a envoûtée, m’a envoûtée
Ensorcelée au plus profond de mon âme, de mon âme
Dans mon cœur brûle un feu intense, un feu intense

Ensorcelée je suis, je suis,
Le sorcier m’a envoûtée, m’a envoûtée
Ensorcelée au plus profond de mon cœur
Mon œil observe l’endroit où se tenait le sorcier

Continuer la lecture de « Trøllabundin – Ensorcelée »

Vidéos de tambour auprès du feu

Voici deux versions de la même séquence :

IMG_20150520_210702

Faire un feu et partir en transe, en attendant de de rejoindre mon stage … 3 heures de tambour … en voici un très bref extrait. Lieu dit : « La Renardière » … je ne l’ai vu quelques jours après 🙂 Continuer la lecture de « Vidéos de tambour auprès du feu »

Cercle de tambour

Un cercle de tambour est un espace que créent les participants pour honorer leur relation avec les esprits. Cet espace permet à chacun de progresser dans sa pratique chamanique et de l’approfondir. Pratiquer en groupe fait naître une énergie qui enrichit le travail chamanique. Les participants se nourrissent ainsi mutuellement de la sagesse des esprits et œuvrent ensemble au service de l’harmonie. Continuer la lecture de « Cercle de tambour »

Tambour … et énergie

 

 

Pour bien provoquer des visions et de la transe (même si je n’en ai pas besoin, cela m’aide)

To bring me a deeper tranceIMG_20150527_205612

Renard et tambour en forêt

Fox and drum in the forest

IMG_20150520_210702