Voir avec le coeur

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux »

de463e49-f131-4cda-987e-d7cbc783d5da
Si tu regardes l’autre comme un enfant, si tu arrives à avoir un regard d’enfant et que tu observes l’autre, sans jugement, alors tu peux te demander, qu’est-ce que mon cœur en dit ? Le cœur n’a pas beaucoup de nuances, il sait. Ce n’est pas nécessairement une vérité, mais une intuition.

Écouter ce ressenti, cette vibration et se dire j’aime, je n’aime pas vraiment, cela ne me parle pas, ou c’est merveilleux. Quand je parle de vibration, c’est aussi comparer cela à de la musique, Parfois tu t’arrêtes juste pour écouter, non pas les paroles mais juste te connecter à ton ressenti, tu es avec la musique, tu ressent le plaisir qui arrive en toi et qui provoque un sentiment, généralement agréable.

Voir avec le cœur c’est aussi avoir un regard tourné vers l’intérieur et se créer un feedback régulier (qui peut devenir permanent) avec ton ressenti profond. Point de pensée, point de jugement, juste une observation de l’énergie qui bat en toi, des tensions, de la température de ton corps, de la moiteur de ta peau, de la tension dans tes épaules ou dans la mâchoire, la vitesse du flux sanguin qui a varié, la respiration qui s’est pausé l’espace d’un instant. Le cœur bat, … sans jamais s’arrêter, connecté à tous tes sens.

Le cœur ne voit que par le ressenti, son propre champ d’énergie. Ta peau n’a pas besoin de voir pour faire la différence entre piquant, rêche, doux, chaud, froid, irritant, délicat, … C’est la même chose pour le cœur. Il est simple, naïf. Il est probablement le début de l’intuition car le cœur est dans le présent, contrairement au pensées de notre esprit.

Voir avec le cœur est bien différent que de regarder avec seulement les yeux. Par contre il n’est pas nécessaire de vouloir ne regarder qu’avec le cœur. Il faut utiliser tous tes sens. Le cœur, tes tripes, ta pensée, ta peau, t’es muscles, les sons, le rayonnement magnétique ou électrique, tes yeux, ton Âme. Ils sont autant de signaux pour voir le monde. Mieux vaut diversifier et augmenter ta sensibilité à recevoir. Le Cœur en fait partie.

Se priver ne sert à rien. Parfois le cœur manque de sensibilité, alors il faut le mettre à l’épreuve, le faire travailler comme les autres sens. L’exciter, le tordre une peu, le faire sortir de sa cage. J’aime particulièrement le post « Métaphore le beau cœur de Safia » car montre qu’avoir un cœur écorché est parfois une bonne chose.


Tu rajoutes ainsi des couleurs supplémentaires à ta vision, et découvre ainsi de nouvelles choses, ou d’autres perspectives.

15-137-CircinusX1-XRayLightRings-NeutronStar-Chandra-20150624Certaines étoiles ne sont pas visible avec les yeux, mais dans certaines fréquences, elles sont éblouissantes. Ne pas les voir avec les yeux ne veux pas dire qu’elles n’existent pas.

Il n’est pas nécessaire de parler d’Amour ici. Juste d’acceptation. C’est une démarche spirituelle, individuelle, qui permet de s’ouvrir à soi et ainsi à l’autre.